En bref...

Diminution des alarmes incendie non fondées: une priorité!

Depuis 2005, le nombre croissant des alarmes incendie non fondées préoccupe les services de sécutirté incendie et le monde municipal. La diminuation du nombre des alarmes non fondées est une priorité, car elles détournent les pompiers des véritables urgences en plus de coûter cher aux municipalités et aux contribuables.