La chaloupe verchère

chaloupeIl y a eu jadis une industrie florissante répondant d'abords aux besoins locaux. La chaloupe verchère ne tarda pas à étendre sa renommée à travers la province et le pays. Ce sont nos "chaloupiers" qui lancèrent sur le marché la chaloupe à fond plat, à deux bouts pointus, qui remplaça le bac qui était difficile à manœuvrer. La "verchère" est une embarcation solide de longueur variable qui glisse facilement sur l'eau et fait le bonheur des pêcheurs et des chasseurs. Au début, les fabricants utilisaient surtout le pin blanc; mais peu à peu, on a opté pour le contreplaqué qui s'adapte tout aussi bien à ce genre de construction.

À l'époque, la clientèle se recrutait particulièrement dans les clubs de chasse et pêche. Avec les années, la verchère subit nombre de modifications. De la première chaloupe pointue à deux bouts et très longue, elle fait place à une embarcation beaucoup plus petite dont l'un des bouts, la poupe (arrière de l'embarcation) se transforme en bout carré pour permettre de placer un moteur hors-bord.
Cette chaloupe a acquis une réputation enviable au Canada et à l'étranger et c'est grâce à des artisans de chez nous. Pour en savoir un peu plus sur le sujet, vous pouvez consulter l'ouvrage "La verchère", publié en août 1999 par le comité de toponymie et d'histoire de Verchères.